Navigation – Plan du site
EN QUESTION

Clivages et dérapages

Première et deuxième générations d’Africains en banlieue parisienne
Charles-Henry Pradelles de Latour
p. 151-166

Résumé

Au début du xxe siècle, dans un de ses ouvrages Franz Boas note que les enfants d’immigrés européens arrivés aux États-Unis s’éloignent ostensiblement des coutumes et façons de penser de leurs parents, bien que celles-ci aient été vivement entretenues dans des communautés fermées ne regroupant chacune que des Siciliens, des Calabrais, des Polonais ou des Juifs. Mon activité de médiateur, exercée pour le compte des juges d’enfants du Tribunal de Grande Instance de Nanterre auprès de familles d’immigrés africains ayant fait l’objet d’un signalement grave ou bénin, m’a amené, à la suite de Marcus Lee Hansen (1940) et de Roger Bastide (1970), à corroborer cette hypothèse. Au cours de cette expérience qui, depuis dix ans, me fait côtoyer une quinzaine de familles chaque année, j’ai pu vérifier combien les enfants d’immigrés étaient fortement coupés des traditions et des modes de penser de la société d’origine de leurs parents, et qu’ils étaient plus insérés qu’on ne le pense dans la société d’accueil qui les a vus naître. Afin de rendre compte du décalage qui sépare la première de la deuxième génération d’immigrés africains résidant dans les Hauts-de-Seine, nous allons tenter de cerner les clivages spécifiques qui s’opèrent entre les deux sociétés de référence de ces générations, puis nous verrons en quoi l’absence de clivages est facteur de dérapages.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Charles-Henry Pradelles de Latour, « Clivages et dérapages », L’Homme, 157 | 2001, 151-166.

Référence électronique

Charles-Henry Pradelles de Latour, « Clivages et dérapages », L’Homme [En ligne], 157 | janvier-mars 2001, mis en ligne le 23 mai 2007, consulté le 29 avril 2017. URL : http://lhomme.revues.org/94 ; DOI : 10.4000/lhomme.94

Haut de page

Auteur

Charles-Henry Pradelles de Latour

CNRS, Laboratoire d’anthropologie sociale, Paris.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org