Navigation – Plan du site
LIGNES DE VIE

Sortir du ghetto les histoires non occidentales

Shahid Amin
p. 57-64

Résumés

Cet essai considère les influences d’une éducation indienne dans une ville de province et dans une métropole ainsi que des séjours universitaires en Grande-Bretagne et aux États-Unis, sur le développement d'un historien au sein du groupe des historiens indiens des Subaltern Studies. Il propose de nouveaux moyens d'écrire les histoires de l’« Orient » afin qu’elles soient soumises à des lectures différentielles dans les pays où elles sont localisées et en Occident. Accéder à la demande de rendre l’« Orient » non familier accessible sous une forme familière en « Occident », conclut l’essai, c'est se faire le complice de la production d'histoires dominantes « ghettoïsées ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Shahid Amin, « Sortir du ghetto les histoires non occidentales », L’Homme, 156 | 2000, 57-64.

Référence électronique

Shahid Amin, « Sortir du ghetto les histoires non occidentales », L’Homme [En ligne], 156 | octobre-décembre 2000, mis en ligne le 18 mai 2007, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://lhomme.revues.org/81 ; DOI : 10.4000/lhomme.81

Haut de page

Auteur

Shahid Amin

Université de Delhi, Department of History, Delhi, Inde.

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org