Navigation – Plan du site
LA PARENTÉ DANS TOUS SES ÉTATS

Entre inceste et échange

Réflexions sur le modèle matrimonial athénien
Jérôme Wilgaux
p. 659-676

Résumés

La notion de « mariage dans un degré rapproché », telle qu’elle est définie par Claude Lévi-Strauss, éclaire bien des aspects de la parenté athénienne et invite à une analyse globale des pratiques matrimoniales et des institutions. Une analyse en termes de « proximité », d’alternance de mariages proches et lointains, permet en effet de dépasser l’antinomie endogamie vs exogamie et d’enrichir les problématiques actuelles. L’étude de l’adoption et de l’anchisteia montre par ailleurs que chaque individu se situe dans un groupe qui englobe non seulement ses parents par les hommes mais aussi les descendants des filles et soeurs de ces hommes. L’analyse des contradictions du rapport d’échange, en replaçant dans son contexte cette incorporation des descendants des preneurs et en permettant de la rapprocher de la valorisation du mariage patrilatéral, souligne donc le rôle fondamental joué par le mariage au sein de la société athénienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Wilgaux, « Entre inceste et échange », L’Homme, 154-155 | 2000, 659-676.

Référence électronique

Jérôme Wilgaux, « Entre inceste et échange », L’Homme [En ligne], 154-155 | avril-septembre 2000, mis en ligne le 18 mai 2007, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://lhomme.revues.org/54 ; DOI : 10.4000/lhomme.54

Haut de page

Auteur

Jérôme Wilgaux

Centre Ausonius, Université de Bordeaux-Michel de Montaigne.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org