Navigation – Plan du site
TEMPS, MÉMOIRE, GÉNÉALOGIE

Des maisons impossibles

Le nom, la race et la terre au Yoknapatawpha
Jean Jamin
p. 525-546

Résumés

Partant de l’idée qu’une œuvre littéraire peut être un document ethnographique et traité comme tel, l’article examine la notion de maison, forgée par Claude Lévi-Strauss, à travers l’univers romanesque de William Faulkner. Mais c’est surtout sur les causes de la faillite des domaines « aristocratiques » et esclavagistes du Sud des États-Unis mis en scène par Faulkner que l’analyse est centrée, et où il apparaît une disjonction entre le nom, la race et la terre, des ratés dans le régime de parenté.

Haut de page

Entrées d’index

Keywords :

incest, house, Deep South
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Jamin, « Des maisons impossibles », L’Homme, 154-155 | 2000, 525-546.

Référence électronique

Jean Jamin, « Des maisons impossibles », L’Homme [En ligne], 154-155 | avril-septembre 2000, mis en ligne le 18 mai 2007, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://lhomme.revues.org/47 ; DOI : 10.4000/lhomme.47

Haut de page

Auteur

Jean Jamin

EHESS, Centre d’anthropologie des mondes contemporains, Paris.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org