Navigation – Plan du site
L'ÉCHANGE EN QUESTION

Comment les alliés sont aussi des parents

Endogamie locale et relations familiales dans un quartier moose sikoomse (Burkina Faso)
Virginie Vinel
p. 205-224

Résumés

Prenant acte des travaux effectués sur les systèmes semi-complexes d’alliance matrimoniale, l’auteur décrit les modalités de l’endogamie locale dans un quartier moose sikoomse au Burkina Faso. L’observation de 182 mariages montre que la majorité des alliances se noue avec des lignages déjà alliés et dans un réseau de relations préexistant. Cette endogamie crée des liens de consanguinité entre co-alliées et entre les femmes et les agnats de leur mari, qui structurent les relations familiales au quotidien. Cette étude de cas interroge le rôle du réseau d’alliance dans la formation des nouvelles unions et met en évidence l’étroite combinaison des liens d’affinité et de consanguinité dans ce type de système.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Virginie Vinel, « Comment les alliés sont aussi des parents », L’Homme, 154-155 | 2000, 205-224.

Référence électronique

Virginie Vinel, « Comment les alliés sont aussi des parents », L’Homme [En ligne], 154-155 | avril-septembre 2000, mis en ligne le 18 mai 2007, consulté le 22 juin 2017. URL : http://lhomme.revues.org/30 ; DOI : 10.4000/lhomme.30

Haut de page

Auteur

Virginie Vinel

Université de Metz.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org