Navigation – Plan du site
L'ÉCHANGE EN QUESTION

Le dualisme matrimonial paicî en question

(Ponérihouen, Nouvelle-Calédonie)
Isabelle Leblic
p. 183-204

Résumés

La région paicî se caractérise, en matière de parenté et d’alliance, par un dualisme matrimonial (bai et dui) et le mariage préférentiel des cousins croisés. Une enquête généalogique et les discours sur la parenté dans la région de Ponérihouen permettent d’examiner de façon plus concrète ce qu’il en est des représentations de la parenté et de l’alliance. L’accent est mis dans cet article sur plusieurs questions. L’une d’elles est de savoir si les moitiés intermariantes et exogamiques le sont effectivement ou si un certain nombre de mariages ne respectant pas cette règle remettent en cause le dualisme matrimonial. Sont considérés aussi les autres critères intervenant dans le choix du conjoint et notamment l’importance de l’histoire qui impose à certains lignages des prescriptions négatives.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Leblic, « Le dualisme matrimonial paicî en question », L’Homme, 154-155 | 2000, 183-204.

Référence électronique

Isabelle Leblic, « Le dualisme matrimonial paicî en question », L’Homme [En ligne], 154-155 | avril-septembre 2000, mis en ligne le 18 mai 2007, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://lhomme.revues.org/29 ; DOI : 10.4000/lhomme.29

Haut de page

Auteur

Isabelle Leblic

CNRS, Laboratoire de langues et civilisations à tradition orale (LACITO).

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org