Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Cette lettre fait partie du fonds Michel Leiris – fonds dit « ethnographique » – déposé et conservé à la bibliothèque du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France. Nous remercions Marion Abélès, sa directrice, de nous avoir autorisés à la reproduire. Leiris, semble-t-il, répondit assez vite et positivement à cet appel. Un an plus tard, à la date du 1er juillet 1961, Jean Pouillon lui écrit pour lui demander s’il compte donner à L’Homme « sa note sur l’art africain » qui aurait été publiée dans le numéro 3 de la revue. Il l’envoie quelques jours plus tard. Mais, avec beaucoup de délicatesse et de courtoisie, Claude Lévi-Strauss lui recommande, le 0 juillet 1961, d’attendre la parution de son ouvrage sur l’art africain, qu’il a en chantier, pour la publier ; elle en serait comme une autocritique et aurait d’autant plus de force. Manière déguisée d’exprimer un refus ? Leiris, en tout cas, ne donnera pas de suite, t ne publiera jamais cette note que ce soit à L’Homme ou ailleurs ; elle ne paraîtra que posthumément, en 1996, dans Miroir de l’Afrique (Paris, Gallimard), comme « Préambule à une histoire des arts plastiques de l’Afrique noire ».

Haut de page

Table des illustrations

URL http://lhomme.revues.org/docannexe/image/24343/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 426k
URL http://lhomme.revues.org/docannexe/image/24343/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 479k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Hommage », L’Homme, 193 | 2010, 6-7.

Référence électronique

« Hommage », L’Homme [En ligne], 193 | 2010, mis en ligne le 29 janvier 2012, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://lhomme.revues.org/24343 ; DOI : 10.4000/lhomme.24343

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org