Navigation – Plan du site
Études & essais

“Cher grand Professeur Freud”

Une correspondance entre Yvette Guilbert et Sigmund Freud
“Cher grand Professeur Freud”. Correspondence Between Yvette Guilbert and Sigmund Freud
Giordana Charuty
p. 81-102

Résumés

La célébration parisienne du cent cinquantième anniversaire de la naissance de Freud, en novembre 2006, a fait surgir une nouvelle figure féminine, le plus souvent ignorée des biographies savantes, et plutôt associée au café-concert qu’à la psychanalyse. Que demandait à Sigmund Freud la grande chanteuse Yvette Guilbert qui se voulait « la vie qui chante » ?

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Détail de l’affiche pour un concert d’Yvette Guilbert à L’Horloge, Champs-Élysées, Paris, [ca 1890]

Détail de l’affiche pour un concert d’Yvette Guilbert à L’Horloge, Champs-Élysées, Paris, [ca 1890]

La Phonogalerie, Paris IXe arr. (cl. Jean Jamin)

Le 18 novembre 2006, à la Maison de la Mutualité, la vénérable Société psychanalytique de Paris conviait les 800 participants au colloque « Avancées de la psychanalyse » à une soirée musicale fin de siècle, composée d’échanges épistolaires « océaniques » entre Sigmund Freud, Romain Rolland, René Laforgue, Marie Bonaparte, suivis d’un récital « Yvette Guilbert », donné par l’actrice chanteuse Nathalie Joly accompagnée au piano par le comédien Jean-Pierre Gesbert. Au vu de la présentation de cette soirée, seuls des psychanalystes avertis, tel son concepteur Paul Denis, ou des amateurs cultivés de la « diseuse fin de siècle », pouvaient faire le lien entre leur ancêtre fondateur et l’icône du Moulin Rouge et du Divan japonais.

Depuis quelques jours, le théâtre du Rond-Point commémorait lui aussi, mais de manière m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Giordana Charuty, « “Cher grand Professeur Freud” », L’Homme, 215-216 | 2015, 81-102.

Référence électronique

Giordana Charuty, « “Cher grand Professeur Freud” », L’Homme [En ligne], 215-216 | 2015, mis en ligne le 12 novembre 2017, consulté le 29 mars 2017. URL : http://lhomme.revues.org/23901 ; DOI : 10.4000/lhomme.23901

Haut de page

Auteur

Giordana Charuty

École pratique des hautes étudesLaboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture, Paris

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org