Navigation – Plan du site
À propos

Refaire de l’anthropologie

Le singulier avant les relations
Yann Schmitt
p. 137-146

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

La connaissance du singulier
Les arguments empiriques pour l’existence des singularités
La genèse des relations

Aperçu du texte

Depuis plus d’une dizaine d’années, Albert Piette travaille à renouveler les méthodes et les concepts de l’anthropologie. Cette refondation s’appuie sur ses propres travaux empiriques, notamment sur le religieux, sur l’usage de méthodes plus pointillistes comme la photographie ou la description des détails, ainsi que sur des hypothèses relatives à la différence entre Sapiens et Néandertal. Les nouvelles propositions de travail qu’il avance empruntent souvent à la philosophie comme moyen d’une réflexion épistémologique, mais aussi parfois à la métaphysique, osons le terme. C’est pourquoi je me propose de discuter en philosophe son ouvrage Contre le relationnisme. Lettre aux anthropologues. Il ne s’agit pas de réactiver la pratique philosophique de la science ultime couronnant les autres disciplines grâce à une réflexivité plus radicale, mais de suivre la démarche de Piette dans ses motivations profondes qui, comme il l’admet lui-même, l’oblige à passer par la philosophie.

L’idée d’un ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yann Schmitt, « Refaire de l’anthropologie », L’Homme, 214 | 2015, 137-146.

Référence électronique

Yann Schmitt, « Refaire de l’anthropologie », L’Homme [En ligne], 214 | 2015, mis en ligne le 18 mai 2017, consulté le 27 avril 2017. URL : http://lhomme.revues.org/23849 ; DOI : 10.4000/lhomme.23849

Haut de page

Auteur

Yann Schmitt

Centre d’étude en sciences sociales du religieux (Ceifr, Ehess), Paris

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org