Navigation – Plan du site
Études & essais

Casse-tête caribe, jeu d’images

Analyses iconographiques des motifs des massues circum-caribes, des ciel-de-cases wayana et des vanneries yekuana
Game of Images. Iconographical Analysis of Circum-Carib War-clubs, Wayana Wheel-of-the-ceilings and Ye’kuana Trays
Dimitri Karadimas
p. 37-74

Résumés

Les groupes de langue caribe des Guyanes possèdent une iconographie particulière constituée majoritairement de formes en apparence abstraites, classée à la suite des travaux de Stolpe, dans les années 1930, sous la rubrique de l’« ornementique ». Largement repris par Carlo Severi pour illustrer son Principe de la chimère, ce point de vue n’est pas sans poser plusieurs interrogations quant à son ancrage ethnographique. En examinant alternativement les dessins présents sur les ciel-de-cases, les casse-têtes, les masques et les vanneries de cette aire culturelle, notre contribution entend déconstruire le caractère prétendument « abstrait » des premières interprétations proposées, tout en montrant, au contraire, leur inscription dans une référence imagée au réel. La restitution des images dans leur contexte ethnographique nous autorise à montrer que le « principe » dégagé par Severi ne peut se fonder sur ce corpus iconique pour illustrer sa proposition théorique.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Du disque de toit de case à la raie-disque
Orion et raies comme motifs des massues des Kali’na ( ?) de Guyane
Le maluwana ou ciel-de-case et les deux faces de la raie
L’hybride Mulokot ou la larve-poisson
Abstractions amérindiennes ou figurations stylisées ? Les motifs des vanneries yekuana
Des motifs de vanneries yekuana aux masques Tamok
De la raie-placenta au double de la guêpe

Aperçu du texte

Les questions associées aux modalités de la figuration et de l’art dans les sociétés occidentales, et surtout non occidentales et traditionnelles, ont mobilisé l’attention de l’anthropologie depuis maintenant plus d’une vingtaine d’années. Depuis Art & Agency d’Alfred Gell publié en 1998, le « tournant iconographique » ou Iconic turn en anthropologie a tendance à être comparé au « tournant linguistique » des années 1960. Au sein de ce courant porteur, Carlo Severi tente depuis une dizaine d’années une approche du phénomène iconographique en le rattachant au rituel, dans une analyse analogue à celle qu’il avait menée avec Michael Houseman sur la cérémonie du Naven en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Dans Le Principe de la chimère (2007), Carlo Severi se propose d’analyser les productions artistiques de quelques sociétés traditionnelles ainsi que certaines modalités graphiques singulières. Selon lui, ces formes et ces contenus iconiques énigmatiques sont des stratégies graphiques qui permett...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dimitri Karadimas, « Casse-tête caribe, jeu d’images », L’Homme, 214 | 2015, 37-74.

Référence électronique

Dimitri Karadimas, « Casse-tête caribe, jeu d’images », L’Homme [En ligne], 214 | 2015, mis en ligne le 18 mai 2017, consulté le 28 avril 2017. URL : http://lhomme.revues.org/23806 ; DOI : 10.4000/lhomme.23806

Haut de page

Auteur

Dimitri Karadimas

Centre national de la recherche scientifiqueLaboratoire d’anthropologie sociale, Paris

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org