Navigation – Plan du site
À propos

Sexes opposés, apposés, transposés

L’analyse comparative entre déclin et déclinaisons
Georges Guille-Escuret
p. 191-202

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Amalgames de la domination : une carence épistémologique
L’être cosmologique vs le devenir pratique : le sexe “en puissance”
L’opposé métaphorique et l’apposé métonymique

Aperçu du texte

Emmanuel Désveaux distille une personnalité « à part » au sein de l’anthropologie française : quand la plupart des rejetons de Claude Lévi-Strauss installèrent un « post-structuralisme » buissonneux qui se proposait de conserver l’inspiration, ou le style, en s’affranchissant de la méthode, il préféra de son côté maintenir sa recherche dans le cadre d’une interrogation prioritaire sur la construction théorique, malgré les contraintes attenantes et au risque d’une réputation pesante d’hyper-structuraliste. Pourtant, sa fidélité au projet n’impliquait aucune obéissance et il lui est arrivé d’entrer en conflit avec des pans de l’œuvre fondatrice afin de consolider l’accomplissement du programme (Désveaux 2001). La fidélité académique n’induit nullement l’immobilité : elle réclame qu’une thèse ne soit pas jetée aux orties sans la contrepartie d’une substitution, au moins ébauchée. Nonobstant, le refus d’abjuration a marginalisé ce chercheur dans une position identique à celle que connaî...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Georges Guille-Escuret, « Sexes opposés, apposés, transposés », L’Homme, 212 | 2014, 191-202.

Référence électronique

Georges Guille-Escuret, « Sexes opposés, apposés, transposés », L’Homme [En ligne], 212 | 2014, mis en ligne le 24 octobre 2016, consulté le 22 mars 2017. URL : http://lhomme.revues.org/23787 ; DOI : 10.4000/lhomme.23787

Haut de page

Auteur

Georges Guille-Escuret

Centre Norbert Élias, Marseille

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org