Navigation – Plan du site
À propos

La machine aksak et les fascinantes formules asymétriques du petit luth de Turquie

Marc Chemillier
p. 129-140

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Le livre de Jérôme Cler sur la musique du petit luth de Turquie témoigne de la grande intimité dans laquelle il se trouve aujourd’hui avec cette petite société située dans les montagnes de Turquie, sur un territoire de quelques kilomètres carrés formé de pâturages (appelés yayla) où il s’est rendu régulièrement pendant plus de vingt ans. La densité de ce terrain est rapportée avec beaucoup de vie par la force de son style et par ses qualités littéraires. La richesse des références que l’auteur mobilise et le cadre conceptuel qu’il développe apportent de surcroît à cet objet la profondeur d’une pensée nouvelle sur le plan théorique. Les concepts de territoire, de rythme et d’espace jouent un rôle central dans son approche et en appellent d’autres, introduits au fil du texte, comme ceux de géo-musicologie (p. 47) ou de devenir-mineur (p. 325). Dans ce contexte, il était naturel que Gilles Deleuze et Félix Guattari soient invoqués (1980, cités p. 157) pour les pages célèbres qu’ils ont...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Chemillier, « La machine aksak et les fascinantes formules asymétriques du petit luth de Turquie », L’Homme, 211 | 2014, 129-140.

Référence électronique

Marc Chemillier, « La machine aksak et les fascinantes formules asymétriques du petit luth de Turquie », L’Homme [En ligne], 211 | 2014, mis en ligne le 07 juillet 2016, consulté le 17 novembre 2017. URL : http://lhomme.revues.org/23634 ; DOI : 10.4000/lhomme.23634

Haut de page

Auteur

Marc Chemillier

École des hautes études en sciences socialesCentre d’analyse et de mathématique sociales, Paris

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org