Navigation – Plan du site
ÉTUDES ET ESSAIS

La migration des images

Histoire de l'art et cinéma documentaire
Denis Vidal
p. 249-266

Résumés

La propagande et l’histoire de l’art ne sont pas toujours des activités aussi éloignées l’une de l’autre qu’on pourrait le penser. On sait d’ailleurs qu’Aby Warburg et bien d’autres historiens de l’art (Émile Mâle, Ernst Gombrich, Kenneth Clark, en particulier) n’ont pas vraiment hésité à mettre leurs connaissances au service de la propagande de leurs pays respectifs quand les circonstances l’exigeaient. Mais plus fondamentalement aussi, les problèmes que pose l’analyse de la propagande obligent à s’interroger sur certains des postulats les plus centraux de l’histoire de l’art. C’est ce qui est montré ici, en présentant plus spécifiquement les débuts du cinéma documentaire dans l’Empire britannique et en Inde.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Vidal, « La migration des images », L’Homme, 165 | 2003, 249-266.

Référence électronique

Denis Vidal, « La migration des images », L’Homme [En ligne], 165 | janvier-mars 2003, mis en ligne le 27 mars 2008, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://lhomme.revues.org/205 ; DOI : 10.4000/lhomme.205

Haut de page

Auteur

Denis Vidal

IRD-EHESS, Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud, Paris.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org