Navigation – Plan du site
ÉTUDES ET ESSAIS

De l’archaïque au commencement

La pensée du dessin chez Joseph Beuys
Jean-Philippe Antoine
p. 129-142

Résumés

« Penser, c’est dessiner », déclare l’artiste Joseph Beuys. Élargie à tout geste de désignation se cristallisant dans une trace, la pratique du dessin échappe aux catégorisations partielles (Beaux-Arts, dessin scientifique et technique, style) qui en ont, depuis plusieurs siècles, restreint l’usage et la portée. Elle retrouve ainsi le rôle de commencement de pensée et de « langue d’avant les symboles » qui est le sien dans la plupart des cultures.

Haut de page

Entrées d’index

Mots clés :

art, primitivisme, dessin, pensée
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Philippe Antoine, « De l’archaïque au commencement », L’Homme, 165 | 2003, 129-142.

Référence électronique

Jean-Philippe Antoine, « De l’archaïque au commencement », L’Homme [En ligne], 165 | janvier-mars 2003, mis en ligne le 27 mars 2008, consulté le 30 mars 2017. URL : http://lhomme.revues.org/200 ; DOI : 10.4000/lhomme.200

Haut de page

Auteur

Jean-Philippe Antoine

Université Lyon-III, Département de philosophie, Lyon.

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org