Navigation – Plan du site
ÉTUDES ET ESSAIS

Le lien de sève et la maison paternelle

Aux racines de l’identité des Peuls JafunBe du pays samo
Aboubacar Barry
p. 137-156

Résumés

Chez les Peuls Jafunße du pays samo, la substance qui est à l’origine de la vie dans les trois ordres animés est désignée par le terme de « sève ». Des liens particuliers institués entre des espèces animales et végétales précises et des groupes lignagers humains (« maisons ») font apparaître des relations d’opposition et de complémentarité au fondement du lien social. Le travail d’enracinement dans le social (« la maison paternelle ») est réalisé pendant l’adolescence. Le double mouvement naturel de création de l’Autre : la perception (de laquelle les illusions ne sont pas absentes) et la projection, les représentations associées aux espaces d’appartenance et aux espaces étrangers accordent une importance certaine à un espace intermédiaire et transitionnel : celui des esclaves.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aboubacar Barry, « Le lien de sève et la maison paternelle », L’Homme, 163 | 2002, 137-156.

Référence électronique

Aboubacar Barry, « Le lien de sève et la maison paternelle », L’Homme [En ligne], 163 | juillet-sptembre 2002, mis en ligne le 03 juillet 2007, consulté le 23 juin 2017. URL : http://lhomme.revues.org/175 ; DOI : 10.4000/lhomme.175

Haut de page

Auteur

Aboubacar Barry

Centre hospitalier de Lagny, Marne-la-Vallée.

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org