Navigation – Plan du site
ÉTUDES ET ESSAIS

Religion, tradition et culture

La construction dialogique d'une identité balinaise
Michel Picard
p. 107-136

Résumés

Depuis l’incorporation forcée de leur île dans l’empire colonial néerlandais, au début du siècle, les Balinais se sont engagés dans la formulation de leur identité – ce qu’ils ont appelé la « balinité » – en termes de « religion », de « tradition » et de « culture ». Loin d’exprimer une essence primordiale comme ils l’affirment, il s’agit là de catégories conceptuelles étrangères, qu’ils ont dû s’approprier et réinterpréter à leur usage propre. L’article retrace l’histoire de cette construction identitaire à travers un examen des dialogues que les Balinais ont été amenés à établir avec leurs divers interlocuteurs. Aujourd’hui, avec leur tradition sécularisée et appropriée par l’État indonésien, avec leur culture régionalisée et convertie en attraction touristique, la religion est devenue pour les Balinais l’emblème de leur identité, alors même qu’ils ont dû la détacher de ses origines ethniques pour en faire un vecteur d’intégration nationale.

Haut de page

Entrées d’index

Keywords :

identity, Indonesia
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Picard, « Religion, tradition et culture », L’Homme, 163 | 2002, 107-136.

Référence électronique

Michel Picard, « Religion, tradition et culture », L’Homme [En ligne], 163 | juillet-sptembre 2002, mis en ligne le 03 juillet 2007, consulté le 27 avril 2017. URL : http://lhomme.revues.org/174 ; DOI : 10.4000/lhomme.174

Haut de page

Auteur

Michel Picard

CNRS, Laboratoire Asie du Sud-Est et monde austronésien, Villejuif.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org