Navigation – Plan du site
EN QUESTION

Une double peine

La condition sociale des immigrés malades du sida
Didier Fassin
p. 137-162

Résumé

Le sida, parce qu'il s'est d'emblée inscrit dans un double registre de la transgression (sexuelle) et de l'agression (par l'autre), s'est avéré une illustration remarquablement efficace de cette représentation d'une liaison dangereuse entre épidémie et immigration, aux États-Unis où la stigmatisation des Haïtiens a été particulièrement marquée comme en Russie où des Africains ont été expulsés après avoir été découverts malades du sida, en Europe où certains pays ont sélectionné les étudiants étrangers en fonction de leur statut sérologique comme en Afrique où les prostituées étrangères ont souvent fait l'objet de mesures répressives. On ne s'étonnera pas, dans ces conditions, qu'il ait été si difficile de dire et même de penser ensemble ces deux termes -- épidémie et immigration -- notamment dans le contexte français où le souci légitime d'éviter les amalgames se doublait d'une cécité particulière à l'endroit de la « question immigrée ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Didier Fassin, « Une double peine », L’Homme, 160 | 2001, 137-162.

Référence électronique

Didier Fassin, « Une double peine », L’Homme [En ligne], 160 | octobre-décembre 2001, mis en ligne le 12 juin 2003, consulté le 24 avril 2017. URL : http://lhomme.revues.org/129 ; DOI : 10.4000/lhomme.129

Haut de page

Auteur

Didier Fassin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org