Navigation – Plan du site
ÉTUDES ET ESSAIS

Le corps à la lettre

ou les quatre femmes de Jacob
Claudine Vassas
p. 11-40

Résumés

L'« Histoire du mariage de Jacob », épisode fondateur de la Genèse a suscité maints commentaires dans la tradition juive européenne. Plus encore, entre l'écrit premier et la parole contemporaine qui le vivifie, ponctuations et reprises sont assurées par des rituels, des pratiques et des croyances toujours actualisées. Alors même que la tradition exégétique juive a glosé chacun des détails du récit, l'interprétation reste ouverte. Dans la Genèse qui s'attache à promouvoir d'un même élan le monothéisme et la monogamie, cette union avec deux soeurs redoublées par leurs servantes occupe une place des plus singulière. Bigamie et inceste, duperies et méprises, échanges de partenaires, substitutions, et même ventes et achats se conjuguent dans la lutte menée par Rachel et Léah pour réunir amour et fécondité. Cette histoire ancienne de femmes « fécondes » ou « stériles », incarnée par des personnages dotés de traits physiques, de caractère et d'un destin singulier peut aussi se lire comme passage vers des figures ou des formes inquiètes du désir.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claudine Vassas, « Le corps à la lettre », L’Homme, 160 | 2001, 11-40.

Référence électronique

Claudine Vassas, « Le corps à la lettre », L’Homme [En ligne], 160 | octobre-décembre 2001, mis en ligne le 12 juin 2003, consulté le 20 août 2017. URL : http://lhomme.revues.org/123 ; DOI : 10.4000/lhomme.123

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org