Navigation – Plan du site
D’UN STYLE ETHNIQUE

L’oreille tenue à l’œil

Portraits passionnés de quelques musiciens
Pascal Colard
p. 53-72

Résumés

À partir d’une réflexion d’André Leroi-Gourhan, placée sous l’angle du style ethnique, relative au répertoire du jazz New-Orleans, on étudie celui-ci en comparant les enregistrements des années 20 et ceux de la période dite Revival. D’autre part, en confrontant les photographies des orchestres (datant des années 10 et 20) et les témoignages des musiciens, de très graves lacunes dans la discographie de ce style sont mises au jour en utilisant le concept de témoin négatif d’A. Leroi-Gourhan. Enfin, un rappel des constantes transformations du jazz sur tous les plans (mélodique, rythmique) aboutit à la conclusion que le jazz ne peut pas se voir appliquer le critère de « style ethnique ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascal Colard, « L’oreille tenue à l’œil », L’Homme, 158-159 | 2001, 53-72.

Référence électronique

Pascal Colard, « L’oreille tenue à l’œil », L’Homme [En ligne], 158-159 | avril-septembre 2001, mis en ligne le 25 mai 2007, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://lhomme.revues.org/101 ; DOI : 10.4000/lhomme.101

Haut de page

Droits d’auteur

© École des hautes études en sciences sociales

Haut de page
  • Revues.org